Laurence Bougault | Association Cheval-Culture

Laurence Bougault

Écrivain, cavalière au long cours et éleveur d’akhal-tékés, Laurence Bougault est aussi enseignant-chercheur à l’Université. Personnage multifacette, insaisissable, mais solide, elle aime se définir comme une “passante traversée”, traversée d’émotion et de paysages. Le cheval et la culture sont au coeur de ses préoccupations.

Née le 25-08-1970, Laurence monte à cheval depuis l’âge de dix ans. En même temps qu’un parcours classique dans les clubs, elle expérimente dès l’âge de douze ans, les joies et les aléas du cavalier d’extérieur, grâce à une jument trotteuse achetée par son grand-père maternel. Pendant ses études, elle découvre les écuries de François Lucas, où elle s’initie avec bonheur aux joies du dressage d’École, tout en passant son galop 7.

En 1997, elle décide, en regardant Urga, d’aller en Mongolie et de se déplacer à cheval.

En 1998, elle achète un Pur-Sang de trois ans avec qui elle fera la traversée des Alpes, de Chamonix à Menton.

En 1999, une jument Pur-Sang arabe les rejoint en Brocéliande. Laurence apprend à bâter et à mener un cheval en main. Une équipe est constituée, qui fera un premier périple en 2000 dans le centre de le France, et un second en 2005 en Bretagne.

Cette expérience la conduit au grand périple africain: 3300 km de septembre 2001 à avril 2002.

L’année qui suit le retour, Laurence donne naissance à un beau bébé, Loup.

A l’automne 2004, en cherchant un shetland pour Loup, Laurence rencontre un poulain akhal-téké d’un an et demi, Abdoula Khan, qui va la décider à démarrer un élevage de ces mythiques chevaux turkmènes.

Au printemps 2005, Laurence fait son premier débourrage, sans aucun problème.

L’opportunité d’acquérir une poulinière se présente en 2005, et Plyajnaya et Habiba rejoignent la forêt de Brocéliande.

Au printemps 2006, le premier poulain va voir le jour : Patysha, un superbe jeune homme à la robe isabelle.

En 2007, Laurence expérimente un autre aspect de la vie d’éleveur: la mort d’un poulain. Pour ne pas rester sur cette note douloureuse, elle décide d’acheter une nouvelle pouliche, Priska, aux origines prestigieuses, qui formera un micro-troupeau avec Patysha dans quelques années.

Elle apprend aussi le métier d’étalonnier : monte en main, puis monte en liberté.

Les voyages continuent et l’akhal-téké la conduit au Turkménistan et en Iran, où naît le projet “Amazone de la la Paix” qui voit le jour en 2009 : 6500 km d’Isfahan à Paris.

Aujourd’hui, Laurence se considère comme une femme de cheval. Ses connaissances du cheval, son expérience de l’équitation d’extérieur, lui permettent d’entrer en dialogue avec les chevaux. Elle poursuit actuellement son travail autour du bauchérisme, aidée par Patrice Franchet d’Espèrey ou Bernard Sachsè et partage ses expériences à travers ses ouvrages.

Mongolie (août 1997)

Chamonix-Menton (juillet 1999)

Par monts et par vaux (juil-août 2000)

Sous l’oeil des chevaux d’Afrique (sept 2001-avril 2002)

Ballade en centre Bretagne (avril 2005)

Khirghizie (2004)

Turkménistan (2005)

Turkménistan (2006)

Iran (2007)

Amazone de la Paix (2009)

– BILAN Amazone of Peace  Français, English, Italiano, Deutsch, Dutch, فارسی , РУССКИЙ, λληνικά, Turk

BLOG AND PICTURES

PRESSE: 1/6

PRESSE: 2/6

PRESSE: 3/6

PRESSE: 4/6

PRESSE: 5/6 en Belgique…

PRESSE: 6/6 (version anglaise d’une publication dans le quotidien Hamshahri publie une revue mensuelle intitulée « Sarzamin-e Man » (« Mon Pays »). Merci à Pirouz Sayar.

PRESSE POUR RIRE!!

PRESSE LIVRES

LAURENCE ET L’ÉCRITURE : une passion et un métier

Laurence se passionne pour la littérature depuis sa rencontre, à 13 ans, avec Voyage au bout de la nuit de L.F. Céline. Après un cursus classique, agrégation et doctorat, elle devient Maître de Conférences en stylistique à l’Université Rennes II et Habilitée à Diriger des Recherches en 2005.

Elle commence à publier des textes de fiction et des articles critiques en 1993 dans des revues.

QUELQUES PUBLICATIONS RELATIVES AU CHEVAL

Sous l’oeil des chevaux d’Afrique, Belin, 2003.

DOSSIER DE PRESSE

« Éloge de l’équitation militaire », Le Cheval, n° 27, Vendredi 29 avril 2005.

« Akhal-Téké : première rencontre à Villeneuve-sur-Lot », Le Cheval, n°34, Vendredi 5 août 2005.

« Chevauchons ensemble », Histoires d’amour et de chevaux, éditions du Rocher, 2005.

Chevaux entiers et étalons, éditions du Rocher, 2008.

DOSSIER DE PRESSE

La Liberté du Centaure: petit traité sur le voyage à cheval, éditions Transboréal, 2010.

Les Métamorphoses de l’Amour-Cheval, roman, 2010

« L’akhal-téké, un pur-sang méconnu », Cheval-Savoir n°11, juin 2010

« Akhal-téké, pur-sang arabe et pur-sang anglais » par Alexandre Klimuk, traduit par Laurence Bougault, Cheval-Savoir n°11, juin 2010

FICTIONS

En revues

« Le Bonheur », nouvelle, sous le pseudonyme de Julhe La revue sans qualités, n° 3, Déc 1993.

« Espoir », poème, Poésie Terrestre, n ° 7, 1996.

« La Chekina », nouvelle, Le Magasin Erotique, n° 11-12, déc. 1996.

« Eluesine », nouvelle, Le Magasin Erotique, n° 11-12, déc. 1996.

« Lignes de partage », nouvelle, La femelle du requin, n°5, 1996.

Eclats, extraits d’un recueil de poèmes, Poésie Terrestre, n° 8, déc. 1996.

« Mouroir d’amour », nouvelle, Les Cahiers de la poésie, n°27, janv-fév. 1997.

Eclats, extraits d’un recueil de poèmes, La femelle du requin, n°7, fév.-mars 1997.

« Lire en corps femme », La femelle du requin, n°9, été 1997.

Le Grand Jouir, extrait, Phréatique, n° 83, automne 1997.

« Les chimères de l’angoisse », La femelle du requin, n° 10, nov. 97-janv. 98.

« Jouissance de rat », La femelle du requin, n° 10, nov. 97-janv. 98.

Le Grand Jouir, extraits, Décharge.

« Ex-stases », nouvelle, Le Magasin Érotique, n°13, jan. 1998.

« Le Grand Louvre », La femelle du requin, n° 11, fév-avril 98.

En Chambre, dans L’igloo dans la dune, n° 91, mars 1999.

« Rituels… », poème illustrant une oeuvre de Samuel Sylard in L’imaginal aux chrysalides, Éditions du Rewidiage, Action Culture, Université de Lille III.

« Ode famélique de Toi », poème, L’igloo dans la dune, n° 92, juin 1999.

« Irradiance », poème, L’igloo dans la dune, n°94, dec. 1999.

« Poétiques », poèmes, Hématomes Crochus, HC9, mars 2001.

« L’attente et le chemin », Hématomes Crochus, HC13, 2003.

Ouvrages parus

Le Grand Jouir, recueil poétique, Le Rewidiage, 1998.

Éclats, recueil de poèmes publiés avec le concours du CNL, éditions du Sandre, 2003.

Cités dans des ouvrages

L’attente et le chemin, Éclats, cité dans Femmes de cheval de Jean-Louis Gouraud, Lausanne, éditions Favre, 2004.

Éclats dans l’article de Georges Molinié paru dans l’ouvrage Sexe, publié par Beaux Arts magazine, 2004.

Laurence BOUGAULT a reçu la bourse « Découverte » du CNL en 2002 pour un Éclats de paysage, à paraître.

THÉORIE LITTÉRAIRE

Copyright © 2010 tous droits réservés. Association Cheval-Culture