Premier voyage d’Abdoula Kahn, 2010 | Association Cheval-Culture

Premier voyage d’Abdoula Kahn, 2010

Partis samedi 19 juin 2010- arrivés le jeudi 24 juin 2010

Kilomètres : 200

Kilmomètres par étape : entre 30 et 35

Nous avons profité du passage de Yann Jeannin et Quérida pour débuter le voyage à cheval avec Abdoula. Voyager avec un entier pose quelques problèmes supplémentaires ! J’avais un peu entrainé Abdoula à la longue corde, mais prévoyant quelques problèmes, j’avais laissé le tuyau d’arrosage sur la corde pour éviter les prises de longe de Monsieur.

Nous sommes partis avec un bagage assez léger et nous avions déjà expérimenté les sorties avec Yann et Quérida donc la journée de marche s’est passée sans problème, hormis la pluie et le froid peu agréable en cette mi-juin… La première nuit a été quant à elle plutôt rock’n roll. Abdoula, attiré par Quérida, a cassé trois fois son licol et a été emmêlé la jument. Les démêlages, à la troisième fois, ont fini par mettre les deux chevaux en liberté et Quérida est partie, suivi par le galant… Course poursuite de nuit vers quatre heure du mat’ et récupération chanceuse… Les deux fuyards étaient fatigués… Tout fumant, nous les avons ramenés au campement… Ils avaient quelques éraflures dues à des barbelés de rencontre mais rien de grave par chance… Nous avons hésité à continuer en pensant à la seconde nuit, mais comme Yann et moi sommes du genre têtus, nous nous sommes dit que nous pourrions faire comme les marins et organiser des quarts…

Malgré leur course nocturne effrénée (c’est ça les jeunes, le samedi soir, ils sortent en boîte de nuit !!), nos gamins ont bien travaillé quand même le deuxième jour et nous avons trouvé un beau pré bien encadré pour faire le bivouac et les quarts… Yann a pris le premier quart jusqu’à 23h et moi le second… Abdoula a fait quelques tentatives mais rien de très sérieux… J’ai été un peu en ski nautique sur le duvet vers 2h30 mais il s’est arrêté avant d’arriver à Quérida… Le ski nautique sur herbe avec un bon duvet, c’est très rigolo… Yann a fait le troisième quart plus tranquille, et le quatrième, j’ai presque dormi en tenant la corde…

Le jour suivant, nous nous sommes arrêté près du bel étang de la Provostière où Yann a même organisé le restau : entrecôtes frites et bivouac de luxe…

Abdoula nous fait une dernière frayeur. Comme j’en ai marre de ses blagues, il est attaché avec un licol renforcé par une corde de montagne à un énorme poteau… Il se prend les deux antérieur mais rien ne casse… petit moment de stress en le voyant debout à la limite de se renverser mais finalement il retombe et décide d’arrêter ses âneries… Merci le tuyau d’arrosage qui a bien rempli son rôle : pas de prises de longe…

Le dernier bivouac sera d’un calme royal… Abdoula est enfin à même d’accepter la longue corde… Et nous, nous pouvons profiter du repos au bivouac et finir sur une pure journée de bonheur sur les bords de la Loire puis les chemins qui bordent le Layon pour arriver chez Sylvie Guédot et les chevaux du Layon en pleine forme. C’est sympa de voir la demi-sœur d’Abdoula, Djiran, et son joli poulain… Abdoula était triste de quitter sa copine le lendemain… Il a henni pendant une heure pour l’appeler…

À l'arrivée de la rando... dans le Layon.

À l’arrivée de la rando… dans le Layon.

Copyright © 2010 tous droits réservés. Association Cheval-Culture